Vie de poussin

Une vie de poussin : L’élevage en quelques chiffres

Parmi tous les animaux terrestres exploités, les volailles représentent une forte majorité. Nous parlons souvent du parcours des poules pondeuses, et pour rappel nous citerons une fois encore l‘édito de Félicie. 

14 milliards d’œufs sont produits par 50 millions de poules pondeuses chaque année en France, pour plus de 2.000 milliards dans le monde ; 800 millions de poules pondeuses pour autant de poussins mâles sacrifiés.

En effet, la race « pondeuse » a été sélectionnée pour son efficacité à la tâche, et les mâles ne grossiraient pas assez vite pour rentabiliser leur élevage en tant que poulet de chair.

Si le sort des poussins mâles de la filière œufs n’est pas très enviable, il est partagé par les poussins femelles de la filière chair. En effet, si pour chaque poule pondeuse qui naît, un de ses frères est considéré comme rebut dès sa naissance ; dès qu’un poulet de chair naît, en élevage industriel, une de ses sœurs finit comme déchet de production de la même manière.

Le 1/3 de la production française de poulets est destinée à l’exportation, tandis que 40% de cette même viande consommée en France est issue de l’importation. Dans le monde, c’est environ 60 milliards de poulets tués chaque année, dont 1 milliard en France ; et donc presque autant de femelles, quelques heures tout au plus après éclosion.

Les poules grossissent moins vite que les poulets. A l’instar de la race « pondeuse », où les mâles ne grossissent pas assez vite, les femelles « de chair » ne pondent pas non plus suffisamment pour être rentables.

80% de la production française de poulet est issue de l’élevage intensif. Les animaux sont confinés à 22/m², et sont assez charnus pour être abattus après 35 jours. Un poulet fermier met 85 à être consommable ; 3 mois d’une vie qui pourrait durer 3 à 5 ans. L’espérance de vie des poulets de chair est plus faible du fait des multiples sélections variétales ayant menées à la création d’une race à la croissance et à l’engraissement rapide. Les poulets élevés dans des conditions intensives ne pourraient que miraculeusement retrouver une vie normale : leurs membres locomoteurs sont atrophiés et incapables de supporter leur poids disproportionné.

 

Des poussins parmi nos réformées 

C’est ainsi qu’à la Pondation, nous avons recueilli des poussins femelles, encore bien trop petites pour se débrouiller seules. Voici leur parcours !

Elles étaient 400 chez l’éleveur qui les a fait naître puis a procédé au sexage. Heureusement pour elles, un des employés de l’élevage a obtenu de les récupérer pour leur offrir un destin meilleur. Une amie à lui, investie dans la protection animale, a géré le placement en famille d’accueil de tout ce petit monde, et a finit par faire appel à nous pour les dernières. Elles étaient onze.

Du fait de la sélection variétale qu’elles avaient subit, nous savions que certaines auraient un début de vie plus compliquées que les autres.

Elles ont grandi sous lampe chauffante.

Les pondeuses réformées de la Pondation n’ayant pas été conditionnées à couver ou s’occuper de poussins, elles n’ont jamais eu l’instinct de les adopter.

A l’heure où leurs frères sont bientôt prêts à être abattus, 8 d’entre elles ont survécu. 2 présentent un retard de croissance par rapport aux autres (ou est-ce les autres qui grandissent trop vite?!) dont 1 a des troubles locomoteurs de par ses pattes atrophiées et arquées. Mais ces désagréments ne l’empêchent pas de vivre une existence bien remplie, et, depuis quelques jours, de vivre dehors comme n’importe quelle grande poule.

 

Afin de leur éviter de souffrir des rigueurs de l’hiver, nous leur avons intégré des réformées de batterie, dociles et qui ont tout à découvrir de la vie. Nous espérons que cette synergie permettra à toutes de s’épanouir dans les meilleurs conditions, pour toutes celles qui n’auront pas cette chance.

Vie de poussin - Pondation de Félicie

Une réflexion sur “ Vie de poussin ”

  • décembre 18, 2019 à 5:20
    Permalink

    BRAVO continuez votre oeuvre de sauver ces poulettes!!!!!!!!!

    Réponse

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *