Le VEGAN FLAG

Connaissez-vous le drapeau végane?

Peu utilisé en France, ce drapeau est pourtant symbole de la cause animale pour bon nombre de militants et d’organisations à travers le monde, qui se rallient ainsi à une communauté internationale sous la même bannière.

On attribue sa création à Gad Hakimi, designer israélien et activiste pour l’ALF (Animal Liberation Front ou Front de Libération Animale), en collaboration avec un groupe de graphistes et d’activistes de plusieurs pays. C’est en juin 2017 qu’il a officiellement vu le jour.

 

 

Le V central fait bien sûr référence au terme Vegan, mais il symbolise également une pyramide inversée, symbolisant la capacité d’un groupe à « renverser des montagnes », dans le sens : réaliser l’impossible.

Il se veut non pas le memento des massacres perpétrés, mais un symbole de cohésion fort entre les différentes branches de la cause.

Le blanc, symbole d’unité, place également l’Homme hors de sa position anthropocentriste, tous les êtres et toutes les vies ayant la même valeur.

Les deux zones bleues représentent le ciel et l’eau, tandis que le vert représente la terre. Tous les habitats sont donc représentés, et mis en lien.

 

De l’avis de la Pondation de Félicie, cette image du véganisme correspond parfaitement à la convergence des luttes que l’on aimerait retrouver au travers de tous les mouvements animalistes !

Car mettre tous les êtres sur un pied d’égalité implique de se défaire aussi bien du spécisme que du racisme, du sexisme, de l’homophobie, ou toute autre forme de discrimination liée à la condition physique ou mentale, l’origine, le milieu social, le mode de vie ou les opinions quelles qu’elles soient.

De plus, il nous parait aller de soi que reconnaître la même valeur à tout être nous pousse à préserver la diversité, et de ce fait, prendre soin de notre planète et de l’environnement est également une cause qui nous est chère.

 

Où trouver le vôtre?

 

Le Vegan Flag Shop vous permet de retrouver le grand drapeau à arborer lors de marches et manifestations, mais aussi des pin’s, écussons brodés, stickers, magnets, cartes postales et drapeaux de bureau.

En plus, une partie des bénéfices de la boutique revient à la Pondation de Félicie ; une manière de nous soutenir tout en vous faisant plaisir!

Un travail d’équipe

Vous l’aurez reconnu, c’est également le symbole choisi par Vegannection pour sa carte de paiement virtuelle. Si vous possédez déjà votre compte, n’oubliez pas de sélectionner la Pondation de Félicie comme bénéficiaire.

 

Nous sommes tous acteurs d’une même cause pour un monde plus juste, et tenons à favoriser le travail en collaboration entre les différentes branches du mouvement.

Nous sommes tous complémentaires.

Merci à vous tous qui apportez votre pierre à l’édifice!

Gazon pour poules - Pondation de Félicie

Aménagement Espace de Vie : le gazon

Cette année, nous avons testé de nouveaux types d’aménagements pour le confort des différentes poules qui passent par le sanctuaire. Commençons par parler de gazon.

Nous avons terminé la séparation du terrain en deux espaces. Un plus petit qui nous permettra d’isoler les pensionnaires avec filet au dessus du parcours. Le second plus grand, comprend un espace arboré et le poulailler provisoire que nous avons repeint cet été, afin de lui permettre de passer un hiver supplémentaire avant l’arrivée du conteneur maritime. Cet espace comprend également un parcours plus petit que nous avons dut aménager à la hâte pour accueillir les premiers pas à l’extérieur des poussins.

L’idée étant également de réaliser des rotations des espaces pour laisser le temps à la végétation de repartir car l’herbe, les poules, elles aiment ça. Tellement qu’il n’y en a plus du tout. Alors pour palier à ce manque, nous avons commandé 40 m2 de gazon en plaque pour qu’elles aient accès rapidement à de l’herbe.

Une partie a été mise dans leur espace de vie, une autre dans le parcours des poussins et une autre dans la seconde partie de l’enclos. Le premier est complètement mort, il nous faut désormais le clôturer jusqu’au printemps pour qu’elles puissent profiter.

Nous avons également reçu un don de gazon à semer lors de nos dernières portes ouvertes. Nous allons le semer lors de nos congés d’hiver et ces dames y auront accès l’hiver prochain.

Nous referons probablement un nouvel achat de gazon en plaques courant 2020, quand le conteneur sera là, que la dalle de béton sera coulée pour éviter que le conteneur ne s’enfonce, que le dit conteneur sera séparé en deux pour le poulailler, la zone de stockage et les bureaux/archives de notre association.

Bref, d’autres dépenses ont eu lieu courant 2019, nous vous en parlerons lors d’un prochain article.

VEGANNECTION

Vegannection, c’est une carte de paiement virtuelle utilisable dans les établissements partenaires qui génère 2% des achats en avantages fidélité pour l’utilisateur.

 

 

Les partenaires se doivent de proposer uniquement des produits vegans ; votre engagement est récompensé et votre argent ne cautionnera jamais le marché de produits issus de l’exploitation animale.

De plus, chaque achat génère également des bénéfices (0.5% de la somme dépensée) auprès de l’association partenaire de votre choix. Bien sûr, la Pondation de Félicie fait partie de la liste! ( c’était pour ça, notre article en anglais )

 

 

Et comme la carte Vegannection est dématérialisée, son utilisation s’inscrit dans une démarche Zéro Déchets.

N’attendez plus, soyez acteur du changement!

 

 

 

Les TOOKETS

Sociétaires du crédit agricole, vous pouvez nous soutenir facilement sans rien débourser!

 

Les Tookets, c’est une monnaie solidaire créée par le crédit agricole et portée par une société coopérative d’intérêt collectif, au bénéfice des associations inscrites au programme de la caisse régionale dont elles dépendent. C’est le cas de la Pondation de Félicie!

Ce sont les entreprises, les commerces ou les marques qui choisissent de soutenir les démarches associatives de proximité qui choisissent de générer des tookets. Vous pouvez ensuite les récolter, via votre carte bancaire sociétaire en réalisant des achats, en épargnant ou encore en participant aux jeux concours de votre caisse Crédit Agricole locale. Vous vous constituez une cagnotte, que vous pouvez ensuite reverser à votre guise :

 

Pour en faire bénéficier la Pondation, c’est ici!

100 Tookets, c’est 1€ reversé à l’association de votre choix. En 2019, vos dons nous ont permis de collecter 40,23€ !!

 

Coryza - Boost spiruline - Pondation de Félicie

Maladie : le coryza des poules

Cette année, la pluie et le vent ont rendu les conditions de vie particulièrement rigoureuses pour nos amies à plumes se traduisant par un environnement propice aux épidémies de coryza.

 

Il s’agit d’une infection respiratoire bactérienne. Elle provoque l’inflammation des voies respiratoires des poules, et la sécrétion de mucus, rendant leur respiration difficile. Elles sont dyspnéiques, fiévreuses, apathiques (ci-dessous), et les plus faibles succombent parfois avant même qu’on ait eu le temps de les traiter.

 

Lire la suite

Vie de poussins - Pondation de Félicie

Vie de poussin

Une vie de poussin : L’élevage en quelques chiffres

Parmi tous les animaux terrestres exploités, les volailles représentent une forte majorité. Nous parlons souvent du parcours des poules pondeuses, et pour rappel nous citerons une fois encore l‘édito de Félicie. 

14 milliards d’œufs sont produits par 50 millions de poules pondeuses chaque année en France, pour plus de 2.000 milliards dans le monde ; 800 millions de poules pondeuses pour autant de poussins mâles sacrifiés.

Lire la suite

La Communication Animale

La Communication Animale

A présent que nous avons obtenu notre certificat de communiquant animalier, il est temps de vous expliquer de quoi il s’agit !

Ceux d’entre vous qui vivent avec des animaux non-humains ont parfois la puissante conviction de les comprendre et d’être compris par eux.

Et si cette compréhension pouvait dépasser le stade de vague sensation pour se muer en paroles, en sensations physiques, en sentiments profonds ?

Lire la suite

FestiPoules 2019

Cette année, nous avons préparé nos portes ouvertes sur une journée pour tester une nouvelle formule.

L’an dernier, nous avions réalisé un article pour vous parler de nos premières portes ouvertes. Il s’est avérer que vous rencontrer et discuter de nos possibilités d’optimisation nous a mené tout droit à notre projet de financement participatif. Nous avons presque atteint les 30%. Allez on continue les efforts pour soutenir notre démarche qui se retrouve désormais marqué par la disparition de notre chère Félicie !

Lire la suite

Nos hommages à Félicie

C’est avec chagrin que nous vous annoncions le 16 septembre le départ de Félicie, l’une des cinq premières poules recueillies à la Pondation.

Vous avez été nombreux à nous envoyer des messages de condoléances et d’encouragements, qui nous sont allé droit au cœur.

5 poules blanches - Pondation de Félicie

Comme elle le racontait dans son édito, Félicie a débuté son existence en batterie et a fait partie des rares chanceuses à échapper à l’abattoir à la fin de sa courte carrière.

Cela faisait bientôt 4 ans qu’elle coulait des jours tranquilles à nos côtés, s’invitant dans la maison à la moindre occasion. Elle appréciait la compagnie des humains tout en assurant son rôle de matriarche auprès des un peu plus de 450 autres poules passées par la Pondation.

Lire la suite

Pourquoi ne vendons-nous pas « nos » œufs ?

C’est une question qui nous est souvent revenue. Pourquoi ne pas profiter de cette manne tombée du ciel, ou plutôt sortie du cloaque de nos pensionnaires, pour permettre à notre association de prospérer ?

Dans son édito, Félicie dépeignait les conditions d’élevage des poules pondeuses, soulevant ainsi le problème des conditions de détention des animaux.

Notons qu’en 2017, 68% des poules pondeuses en France vivaient en batterie. Et les consommateurs, en toute bonne foi, pensent souvent boycotter ces pratiques en n’achetant que des œufs de plein air ; mais cela ne prend pas en compte les œufs entrant dans la composition de produits transformés.

A supposer que la totalité des œufs produits soient un jour issus de filières plein air, cela ne règlerait ni la question des poussins mâles éliminés à la naissance, ni celle de la destination finale des pondeuses après une durée de services bien courte.

Inutile d’insister quant aux méthodes d’abattage, elles ne sont qu’un argument de plus en faveur d’un arrêt total de la consommation d’œufs issus d’élevages professionnels.

Lire la suite